Un Iphone affichant une transaction sur Facebook Pay.

 

Apple aurait bloqué une mise à jour de Facebook évoquant les 30% de commission prélevés par la marque à la pomme sur iOS. Le constructeur explique que le réseau social a violé l’une des règles d’utilisation de l’App Store, interdisant de présenter des informations non pertinentes.

Facebook solidaire des entreprises en difficulté pendant le covid-19

La semaine dernière, Facebook a lancé un service qui a pour vocation d’aider les petites entreprises à supporter les effets pervers de la crise sanitaire du coronavirus. Il s’agit de proposer des cours en ligne payants en passant par Facebook et le réseau social gère la facturation. Sur iOS, le géant des réseaux sociaux avait l’intention d’indiquer aux utilisateurs que les petites entreprises ne toucheraient que 70% de la somme parce qu’Apple prend 30% de commission. Mais il annonce aujourd’hui que le fabricant des IPhone l’empêche de le faire.

« Nous avons demandé à Apple de réduire sa taxe de 30% sur l’App store ou de nous permettre d’offrir Facebook Pay afin que nous puissions absorber tous les coûts pour les entreprises en difficulté pendant le covid-19. Malheureusement, ils ont rejeté nos demandes et les PME ne seront payées que 70% de leurs revenus durement gagnés », indique Facebook qui assure travailler « toujours pour rendre ces informations disponibles dans l’expérience de l’application ». De son côté, Apple a estimé que la plateforme a violé une règle de l’App Store qui interdit aux développeurs d’afficher des informations dites « non pertinentes ». Or Facebook dit que le message vise à améliorer la transparence.

Facebook va-t-il à présent rejoindre la fronde des éditeurs ?

Imaginée il y a plusieurs semaines, la nouvelle fonctionnalité est destinée aux influenceurs et aux utilisateurs Facebook de haut niveau. L’entreprise de Mark Zuckerberg l’a décrite comme « une nouvelle façon de monétiser [son] événement en ligne en direct grâce à des frais d’accès uniques qui sont collectés lorsque les invités s’inscrivent pour y assister ».

Facebook n’avait pas participé à la fronde des éditeurs, qui a suivi la décision d’Epic Games d’intégrer son propre système de paiement et conduit au retrait de Fortine de l’App Store. Mais, semble-t-il, il a maintenant rejoint Epic pour critiquer les taux de commission d’achat in-app d’Apple. Fallait pas le chercher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.