Une scène apocalyptique de The Division 2

 

The Division 2 est le jeu le plus vendu de l’année (pour l’instant) chez Ubisoft, selon les résultats publiés par l’éditeur français jeudi. Ce jeu aurait largement contribué à la bonne santé d’Ubisoft qui a enregistré un chiffre d’affaires de 363,4 millions d’euros au premier trimestre 2019.

En 2018, Ubisoft signait déjà une année record avec un chiffre d’affaires dépassant les deux milliards d’euros. À en croire les résultats publiés jeudi, l’éditeur français n’est pas loin de rééditer l’exploit, grâce notamment à The Division 2 qui lui permet de se gargariser au nez et à la barbe de certains leaders de l’industrie comme Steam.

Un chiffre d’affaires de 363,4 millions d’euros au premier trimestre 2019

Selon des chiffres publiés par l’éditeur français le jeudi 18 juillet, The Division 2 est actuellement le jeu vidéo le plus vendu de 2019. Lancé en mars dernier, il porterait à lui seul la croissance du chiffre d’affaires d’Ubisoft au premier trimestre 2019. Cette position est obtenue en faisant le total des unités écoulées en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord, Amérique latine, au Japon et en Afrique. Une telle performance permet à Ubisoft d’augmenter sa part du marché PC de 10 % par rapport à la même période l’année dernière, passant de 24 % à 34 %. Mieux, cette part se situe désormais au-dessus de celle attribuée à la PlayStation 4 (31 %).

Le PDG d’Ubisoft Yves Guillemot a aussi salué les recettes de «Rainbow Six Siege» et d’«Assassin’s Creed Odyssey», consolidant davantage une forte croissance de l’investissement récurrent des joueurs sur PC et consoles. L’éditeur français de jeux vidéo a ainsi pu enregistrer un chiffre d’affaires de 363,4 millions d’euros au premier trimestre 2019, en baisse de 9,2% par rapport au «record» du premier trimestre de l’exercice précédent, mais largement supérieur aux objectifs pour ce trimestre, selon un communiqué du groupe.

Quatre blockbusters annoncés

En septembre, Ubisoft lancera en exclusivité sur ordinateur Uplay+, son service de jeu vidéo à la demande sur le modèle du Xbox Game Pass. Mercredi, la société a révélé la liste des 108 jeux qui seront présents sur le service à son lancement. Ubisoft a en outre prévu sortir quatre «blockbusters» (jeux dits «AAA») pendant l’exercice courant : le premier début octobre et les trois autres début 2020. Avec cette stratégie, l’éditeur français espère atteindre 310 millions d’euros de réservations nettes au second trimestre, soit une baisse de 15% par rapport à l’exercice précédent.

Ces annonces ont été plébiscitées par les investisseurs. Le 18 juillet en fin de matinée, l’action Ubisoft bondissait de plus de 4%, nettement en tête des plus fortes hausses de l’indice SBF 120.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.