Face à la multiplication des commentaires indésirables, voire même « nocifs» sur internet, Jigsaw, une filiale d’Alphabet, a conçu une extension pour s’en débarrasser. Cette extension chrome se nomme Tune. Elle permet de masquer les commentaires qu’elle considère comme « toxiques ».

Une extension basée sur une intelligence artificielle

Jigsaw, une filiale d’Alphabet, la maison mère de Google, a conçu une extension chrome capable de vous débarrasser des commentaires indésirables et nuisibles. Le nom de cette extension c’est Tune. Elle s’appuie sur une intelligence artificielle destinée au départ aux médias pour gérer leur flux de commentaires. « Tune est une extension Chrome expérimentale de Jigsaw qui permet aux utilisateurs de personnaliser le degré de toxicité qu’ils souhaitent voir apparaître dans les commentaires sur Internet. Tune s’appuie sur les mêmes modèles d’apprentissage automatique que Perspective pour permettre aux utilisateurs de définir le volume de conversations sur plusieurs plates-formes populaires, notamment YouTube, Facebook, Twitter, Reddit et Disdit. », peut-on lire sur le web store de Google Chrome.

Réduire le volume des commentaires toxiques comme on réduit le noise sur un logiciel de montage son

En clair, sur les sites cités ci-dessus, cette application permet de masquer les propos haineux, les blasphèmes ou les injures, entre autres. L’administrateur du site a aussi la possibilité de supprimer l’affichage de tous ces commentaires « toxiques » ou de les laisser visibles : libre à lui. L’on peut enfin opter pour un réglage intermédiaire, c’est à dire moduler le niveau de filtrage en ajustant le bouton de volume comme on fait des bruits désagréables sur un logiciel de montage. «Tune vous permet de baisser le volume des commentaires toxiques en «mode zen» pour les ignorer complètement ou de les afficher pour tout voir, même les choses méchantes. Vous pouvez également définir le volume quelque part entre les deux pour personnaliser le niveau de toxicité (attaques, insultes, blasphèmes, etc.) que vous souhaitez voir apparaître dans les commentaires. », a expliqué la filiale d’Alphabet.

Tune encore à un stade expérimentale

Toutefois, si Tune aide les utilisateurs à contrôler le volume de la conversation sur leurs sites, cette application ne les préserve pas pour autant de tous les « déchets » qui pullulent sur le net. Tune est encore à un stade expérimental prévient Jigsaw. Ainsi, il peut arriver que quelques conversations toxiques passent à la trappe, alors que d’autres non toxiques sont bloquées. Qu’importe, on peut déjà faire avec, en attendant son perfectionnement et sa généralisation. Quand aux trolls, ils doivent rager en ce moment de cette invention de Jigsaw. Ne dit-on pas que le malheur des uns, fait le bonheur des autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.