Depuis deux ans, l’incontournable entreprise Google ne pleure pas son succès, notamment avec la sortie de “Google Home”, un assistant personnel doté d’intelligence artificielle. Afin d’égaler ou du moins rivaliser avec cette remarquable sortie emprunte de nouvelles technologies, Orange a, à son tour, décidé de lancer “Djingo”, une enceinte connectée.

Le succès “Google Home”

Depuis 2017, les enceintes connectées n’ont de cesse de séduire les consommateurs. Forte de sa notoriété, l’entreprise Google n’a pas hésité à rejoindre ce marché florissant. Elle sort “Google Home”, une enceinte connectée intelligente. Google remporte un succès fulgurant, notamment avec le “Google Home Mini”. Il s’agit la version miniature de “Google Home”, au prix de 59 euros. Les amateurs de nouvelles technologies ont donc de quoi se faire plaisir pour une somme dérisoire.

Google dans la ligne de mire d’Orange

Stéphane Richard, PDG du groupe Orange, a récemment annoncé la sortie de “Djingo”, une enceinte connectée. Cet appareil est une réponse direct au succès fulgurant de “Google Home”.  “Le système d’intelligence artificielle intégré sera nettement plus performant que ce qui existe, sur la reconnaissance de la parole, sur le délai de réaction… Il y aura deux modèles, un grand et un petit. Son prix sera bien inférieur à 300 euros”, a expliqué le patron d’Orange.

“Djingo est déployé sur une multitude de vos services Orange. Vous pouvez lui demander de chercher un film, de baisser la luminosité, ou encore de lancer une musique”, a précisé le PDG d’Orange. L’enceinte pourrait également devenir conseillère bancaire pour les clients d’Orange Bank, une banque en ligne 100 % mobile.

Afin de rivaliser au mieux avec Google, Orange a donc également décidé de décliner son enceinte intelligente et connectée en deux modèles. Cette stratégie permettra ainsi de la rendre accessible à tous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.