Le célèbre jeu vidéo sorti du magasin d’applications d’Apple depuis plus d’un an ne devrait pas y revenir de sitôt. Epic Games, son éditeur, reste à couteaux tirés avec la marque à la pomme malgré un verdict judiciaire.

Les utilisateurs d’iPhone auraient-ils le loisir de jouer à Fortnite à nouveau un jour ? Grosse question après plus d’une année d’absence du célèbre jeu vidéo de l’App Store, le magasin d’applications d’Apple. La firme de Cupertino avait en effet décidé en août 2020 d’éjecter de son système d’exploitation, le jeu édité par Epic Games suite à un différend opposant les deux géants de la tech à propos du mode de paiement des transactions dans l’App Store.

Apple ne laisse pas aux développeurs la possibilité d’offrir aux utilisateurs d’applications, un système de paiement intégré. Tout doit passer par son canal, ce qui lui permet de prélever 30% de commission sur chaque transaction réalisée sur les applications. Au grand dam des éditeurs qui crient à une pratique anticoncurrentielle.

Un procès pour rien ?

Las de ces méthodes, Epic Games avait décidé de contourner le mode paiement d’Apple en proposant aux utilisateurs de Fortnite le sien propre. De quoi provoquer l’ire du constructeur d’iPhone qui a supprimé dans la foulée le jeu de son magasin d’applications, arguant d’une violation des termes de leur contrat.

Apple assigné en justice par Epic Games a vu vendredi 10 septembre un tribunal californien lui ordonner de laisser les éditeurs d’applications offrir aux utilisateurs, des modes de paiement alternatifs en dehors de leurs produits. Mais la décision n’agrée pas la partie accusatrice qui aurait souhaité disposer d’un système de paiement au sein même de Fortnite.

Statu quo

Juste avant ce verdict, Epic Games avait tenté de revenir sur l’App Store en Corée du Sud. Le choix de ce pays n’est pas fortuit puisque les autorités ont fait voter fin août, une loi sommant Apple de laisser libre cours aux éditeurs d’applications concernant les systèmes de paiement proposés aux utilisateurs. La tentative de la maison-mère de Fortnite s’est toutefois heurtée au refus d’Apple. Ce dernier se dit bien prêt à accueillir de nouveau le jeu sur son magasin d’applications, mais à ses conditions.

Des termes qu’Epic Games n’est toujours pas enclin à respecter. En témoigne la réaction de son patron, Tim Sweeney, suite au verdict du tribunal vendredi dernier. Il a en effet affirmé sur Twitter que Fortnite demeurera en dehors d’iOS tant qu’il ne pourra pas disposer de son propre mode de paiement intégré. Le statu quo risque de durer encore un moment tant que les deux protagonistes n’auront trouvé pas de terrain d’entente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.