L’application de photographie créée en février dernier propose à ses utilisateurs de revenir aux expériences des années 1990 avec des clichés sans filtres. Une façon de se démarquer d’Instagram dont les innombrables retouches photographiques font de plus en plus parler.

Vous êtes passionnés de photographie et avez la nostalgie des anciens appareils photo argentiques ? Dispo est ce qu’il vous faut. L’application actuellement en version bêta propose à ses utilisateurs, de vivre à travers des photos, des moments que la frénésie du numérique avait finir par rendre rétro s’ils n’ont tout simplement pas disparu.

Pour ce faire, l’utilisateur qui y accède – uniquement sur invitation pour l’instant – prend sa photo comme avec toute autre application du genre. À la différence qu’avec Dispo, il n’est ni possible de modifier la photo prise, ni de la retoucher, encore moins d’y appliquer des filtres. Mieux, l’utilisateur n’a accès à sa photo que le lendemain de la prise de vue. Un laps de temps au cours duquel l’application, grâce à sa technologie, fait en sorte de rendre la photo plus naturelle que possible. Un rendu authentique et sans artifices donc pour le bonheur des amoureux de l’ambiance des années antérieures à l’irruption du numérique dans le quotidien des populations.

Des débuts à succès

L’application n’a même pas encore un mois, mais elle est déjà très appréciée. Son créateur Dávid Dobrík est un youtubeur de 24 ans très connu aux États-Unis. L’engouement autour de Dispo s’explique notamment par cette marque d’authenticité promue à travers à travers des photos rendues avec des imperfections inhérentes aux clichés de l’époque des appareils Kodak, entre autres. L’application comptée parmi les dix plus populaires plateformes dans l’App Store aux États-Unis le 5 mars dernier est déjà valorisée à 168 millions d’euros, selon la presse américaine.

Un pied de nez à Instagram

Dispo fait également penser à Instagram, mais pas de la même façon. La plateforme propriété de Facebook, connue pour ses photos enjolivées à la perfection grâce à des filtres artificiels n’a plus vraiment la cote auprès de certains. Elle est notamment critiquée pour son côté clinquant bien souvent loin de la réalité, et nombre d’utilisateurs s’en sont lassés ces derniers temps. A contrario, Dispo propose une alternative moins factice et plus près de la réalité.

Les prochaines mises à jour d’Instagram sont à surveiller de près pour voir quelle réponse apportera l’application à la naissance de Dispo, décidée à lui faire de l’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.