La cartouche en ferrite de strontium (SrFe) de Fujifilm.

 

Alors que la feuille de route des cartouches magnétiques de stockage explose les compteurs et promet des capacités doublées d’ici à 2032, Fujifilm annonce qu’il peut construire une cartouche de bande de 400 To en utilisant un support en ferrite de strontium (SrFe). 

La quantité de données générées dans le monde a augmenté de façon exponentielle ces dernières années avec l’expansion de la vidéo haute définition 4K et 8K, le développement de l’IoT et des TIC et l’utilisation de l’IA pour l’analyse des Big Data. Ainsi, il y a le besoin d’un stockage fiable et de plus grande capacité, à long terme, des données pour une utilisation future.

Des cartouches en ferrite de strontium (SrFe) plutôt de baryum (BaFe)

Depuis plusieurs années, les principaux centres de données et organismes de recherche ont recours aux bandes magnétiques recouvertes de ferrite de baryum (BaFe). Ces bandes offrent non seulement une grande capacité de stockage froid, mais également un faible coût et une protection des données physiquement isolée du réseau. Ce qui permet de minimiser le risque de dommages ou de pertes de données causés par des cyberattaques.

Cependant, si les particules de BaFe deviennent trop petites, à force d’utilisation, la tête de lecture / écriture d’un lecteur de bande ne peut plus lire de manière fiable les valeurs de bits [polarité magnétique] sur la bande. Le rapport signal / bruit devient insuffisant. Fujifilm annonce avoir franchi un pas en avant avec des supports en ferrite de strontium (SrFe). Ce matériau, bien meilleur, permettrait d’atteindre une densité de surface d’environ 224 Gbit / in² et une capacité de 400 To. C’est 33 fois plus grand que la cartouche LTO-8 actuelle.

Près de 1000 To avec la compression

Comme de nombreux utilisateurs ont recourt à la compression de données, Fujifilm communique aussi le chiffre de 960 To en compression 2,5:1, soit quasiment 1 pétaoctet par cartouche ! « La majorité des propriétés magnétiques du SrFe sont supérieures à celles du BaFe, ce qui nous permettra d’atteindre un niveau de performance plus élevé tout en réduisant davantage la taille des particules.», indique Fujifilm. Cette nouvelle génération de cassettes à bande magnétique devrait arriver sur le marché à l’horizon 2032. Fujifilm est l’un des deux seuls fabricants de supports de bande avec Sony.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.