Une personne manipulant son smartphone.

Twitter a enfin décidé de passer à l’audio. Le réseau social annonce le déploiement de tweets capable d’intégrer du son. Cette fonctionnalité n’est pour le moment accessible qu’à certains utilisateurs iOS.

En attendant la seule et unique fonction réclamée depuis toujours par les utilisateurs (pouvoir corriger un tweet), Twitter annonce le lancement des tweets vocaux. « Au fil des années, les photos, vidéos, GIFs et petits personnages vous ont permis d’ajouter vos propres styles et personnalités à vos conversations. Mais parfois, 280 caractères ne suffisent pas et certaines nuances conversationnelles sont perdues. Donc, à partir d’aujourd’hui, nous testons une nouvelle fonctionnalité qui ajoutera une touche plus humaine à la façon dont nous utilisons Twitter – votre propre voix », explique l’entreprise sur son blog.

Une nouvelle icône en forme d’onde sonore

Chaque tweet vocal capture jusqu’à 140 secondes d’audio. Sans doute une référence aux 140 caractères qui limitaient jusqu’en 2017 la longueur des tweets. Néanmoins, si un utilisateur continue de parler au-delà de ces 140 secondes, il ne sera pas interrompu par l’application. À la place, un nouveau tweet sera créé, produisant un fil de discussion.

Le principe est le même qu’un tweet standard, sauf qu’il s’agit d’un court message audio enregistré par l’utilisateur. L’opération se déroule dans la fenêtre d’édition du tweet. Une nouvelle icône en forme d’onde sonore, à côté de l’icône de l’appareil photo, permet de lancer l’enregistrement. Une fois lancé, le tweet audio sera contrôlable par un lecteur situé sur le bas de l’écran. L’utilisateur pourra même parcourir son flux, tandis que le tweet vocal continuera d’être joué en arrière-plan.

Selon Twitter, l’audio ne peut être ajouté qu’aux tweets. L’on ne peut donc pas l’inclure dans les réponses ou les retweets avec un commentaire. Actuellement, l’option est réservée à une poignée d’utilisateurs sur iOS. Mais Twitter proposera la fonctionnalité à l’ensemble de la communauté dans les prochaines semaines.  La plateforme n’a pas encore prévu son arrivée sur Android.

Une porte ouverte aux abus ?

S’ils sont les bienvenus, les tweets audio pourraient néanmoins donner lieu à de nouveaux types d’abus. L’on pense notamment à la désinformation et au cyberharcèlement. « Il s’agit d’un premier test audio pour nous et nous étudions toujours les meilleures façons de répondre aux besoins des personnes ayant des capacités différentes », a précisé Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.