Un réparateur de téléphone en Allemagne.

 

D’après une récente étude de l’institut de sondages Kantar TNS, les Français sont de plus en plus tentés par l’achat de smartphones reconditionnés. Cet intérêt pour le téléphone de seconde vie doit toutefois être relativisé car le passage à l’acte reste encore largement minoritaire.

Le prix, la première motivation des consommateurs

Recommerce, leader européen du reconditionnement de téléphone portable, a commandé une étude auprès de l’institut de sondages Kantar TNS pour savoir quelles sont les attentes des Français concernant les smartphones reconditionnés. D’après ce sondage réalisé sur 1000 personnes, les Français sont de plus en plus tentés par l’achat de smartphones reconditionnés. En effet, 58 % des personnes interrogées déclarent songer à acheter un smartphone reconditionné, contre 54 % il y a un an. Une manifestation d’intérêt plus prononcée chez les jeunes (63 % des 16-34 ans) que chez les personnes plus âgées (58% chez les 35-49 ans et 53 % chez les 50-65 ans).

L’argument le plus fréquemment évoqué par les individus tentés d’acheter un smartphone reconditionné reste le prix : 78 % d’entre eux considèrent en premier lieu cet indicateur. Mais la conscience écologique et sociale gagne aussi du terrain, puisque 43 % affirment vouloir « favoriser le recyclage et le réemploi », soit 8 % de plus qu’en 2019.

Il y a un grand fossé entre l’intention et l’acte

Par ailleurs, le nombre de consommateurs souhaitant acheter un smartphone reconditionné dès cette année connaît une croissance significative. Il représente 12 % des sondés, soit deux fois plus que l’an passé. Cependant, seulement 26% des personnes interrogées ont déjà acheté un modèle d’occasion ou reconditionné (37% chez les 16-34 ans). Ce chiffre permet de mesurer le décalage entre l’intention et l’acte.

Cette hésitation (cela vaut aussi pour ceux qui ne sont pas tentés d’acheter un smartphone réconditionné) peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Les Français s’interrogent d’abord sur la durée de vie de l’appareil. Ils préfèrent donc disposer d’un téléphone neuf (38 % des sondés) pour ne pas avoir de mauvaises surprises. En outre, 30 % des consommateurs non convaincus mettent en avant le manque de confiance envers le vendeur.

Le reconditionnement représente 10% du marché des smartphones en France

Selon Recommerce, près de 2,225 millions de smartphones reconditionnés ont été vendus en France l’année dernière. Ce chiffre correspond à une croissance de 4%, mais le marché du reconditionné ne représente que 10,5% de l’ensemble des smartphones vendus en France. Une part qui pourrait augmenter cette année avec l’évolution de la mentalité des consommateurs français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.