Une capture d'écran de l'application Moment.

 

Moment, constructeur de lentilles externes pour les appareils photo des smartphones, annonce qu’il ne poursuivra pas le développement de son application sur Android. La raison : la trop grande disparité de modules photo et de particularités logicielles propres à chaque constructeur de smartphones sur Android.

Moment Pro Camera amenée à disparaître à terme

Dans un e-mail envoyé à certains utilisateurs de Moment, Marc Barros, co-fondateur du constructeur, annonce que son entreprise ne poursuivra pas le développement de son application sur Android. Il explique qu’elle n’a pas les ressources de développement nécessaires pour faire en sorte que son application fonctionne sur tous les nouveaux appareils Android. Le dirigeant déplore le fait que chaque fabricant ait différentes versions d’Android et que ces changements affectent souvent l’accès de Moment aux fonctionnalités de la caméra.

Marc Barros précise que l’application restera disponible au téléchargement sur Google Play pour les personnes qui souhaitent continuer de l’utiliser. Seule la mise à jour ne sera plus possible. L’entreprise confesse aussi que son Moment Pro Camera est amenée à disparaître des rayonnages du magasin d’applications à terme.

Filmic Pro et Davinci Resolve, des alternatives

Moment enjoint par conséquent les utilisateurs à aller vers d’autres applications Android offrant les mêmes services. « À l’avenir, si vous recherchez une application de niveau professionnel pour Android, nous vous recommandons Filmic Pro. C’est plus cher, mais c’est le meilleur exemple d’application de caméra de niveau professionnel pour Android. Si vous n’avez pas ou ne voulez pas Filmic Pro, nous vous recommandons Davinci Resolve (gratuit) ou Handbrake (gratuit) comme deux excellentes options pour extraire des séquences anamorphiques en post », écrit Marc Barros dans son e-mail.

Moment maintient cependant le développement de son application sur iOS. L’OS d’Apple, « plus robuste », permet de travailler plus facilement et sereinement sur les fonctionnalités attendues par les utilisateurs. En outre, l’entreprise promet à ses fans que cette décision n’engage que l’application, et non pas les futurs accessoires qu’elle pourra mettre en vente.

Android : forces et faiblesses

La décision de Moment illustre parfaitement la problématique d’Android. Ce système d’exploitation a en effet une force majeure : il est ouvert aux fabricants, permettant ainsi une grande personnalisation et de fait une grande variété d’appareils. Mais c’est de là aussi que proviennent ses faiblesses. Parallèlement, Android oblige les développeurs à prendre en charge un grand nombre de modèles s’ils veulent toucher un plus large public. Ce qui les pousse souvent, malheureusement, à opter pour le plus petit dénominateur commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.