L'interface du logiciel DxO Photolab

 

Le logiciel français de développement photo DxO a dévoilé cette semaine son Photolab 3, troisième itération de sa « chambre claire » depuis le passage de DXO Optics Pro à Photolab. Cette troisième version comprend de nombreuses nouveautés, dont la roue chromatique et la gestion de mots clés.

Des nouveautés à gogo

DxO PhotoLab 3 est la nouvelle version du logiciel d’édition français DxO connu pour la qualité et la précision de ses réglages photo. Après avoir racheté Nik Software et intégré les outils de réglages locaux U-Point dans sa suite d’édition, ainsi qu’une photothèque dans la version 2, l’équipe de Boulogne-Billancourt annonce d’autres nouveautés et non des moindres.

Dans un premier temps relevons l’arrivée de la roue chromatique – DXO ColorWheel – qui permet de « sélectionner une plage de couleur parmi huit canaux, de la dimensionner, de sélectionner une couleur de substitution puis de régler finement les transitions. ». Il y a ensuite la gestion des masques de modification à la manière des calques de Photoshop. On peut ainsi modifier la valeur de ces masques (dont l’opacité) les masquer et même les intervertir, permettant d’éviter un retour en arrière qui fait perdre trop de temps.

La gestion des mots clés

Le plus génial c’est que DxO PhotoLab 3 bénéficie de l’ajout de la gestion des mots clés, alors que jusqu’ici l’on devait se contenter d’une recherche des images dans la photothèque de Dxo PhotoLab en utilisant des métadonnées, des paramètres de prises de vue ou en passant par des dossiers par exemple. Avec cet outil, il est non seulement possible d’ajouter des mots-clés et d’utiliser une recherche par mots-clés multicritères, mais en plus de récupérer les mots clés ajoutés à l’aide d’autres logiciels. La recherche multicritères avec les mots clés est directement disponible sous MacOs, et arrivera bientôt sur Windows via une mise à jour.

Plus de 50.000 modules de couple optique-boîtier proposés

Photolab est en outre le seul logiciel à proposer un catalogue de plus de 50.000 modules de couple optique-boîtier, des modules qui corrigent les défauts tels que les aberrations chromatiques, les distorsions, le vignettage, etc. DxO PhotoLab 3 prend en charge de nouveaux boîtiers, comme les Canon G5 X Mark II et G7 X Mark III, le Nikon P1000, les Panasonic Lumix DC-G90 / G95 / G99 et G91, les Lumix DC FZ1000 II ainsi que TZ95 et ZS80, le Ricoh GR III et enfin les Sony A7R IV et RX100 VII. DxO annonce en outre que le débruitage des formats RAW de certains boîtiers Canon et Olympus a été amélioré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.