Opérationnelle depuis début avril 2019, l’application Tagether se donne pour mission d’aider les commerçants de proximité à avoir plus de visibilité en ligne. Elle fédère également une communauté d’amateurs de shopping, qui bénéficient de réductions, en partageant simplement des photos de leurs achats préférés.

Tagether, une réponse à un besoin spécifique

Ali et Mehdi Berra, 30 et 28 ans, sont frères et fils de commerçants. Ils ont lancé en avril dernier une application mobile fonctionnant sur le principe de la recommandation : Tagether. Ils sont partis d’une simple étude de marché auprès de commerçants de Lens, une ville où ils ont en partie grandi.

En sillonnant la région pour écouter ce qu’avaient à dire les commerçants, ils ont pu relever leurs contraintes et leurs envies concernant leurs activités en ligne. Beaucoup trouvaient les outils de communication un peu trop complexes et chers. Ils voulaient des outils simples mais originaux.

C’est sur cette base que les deux frères ont créé l’appli Tagether qui se définit comme suit : un service de visibilité en ligne qui permet aux commerçants de se faire connaître et une communauté d’amateurs de shopping partageant des photos de leurs achats préférés en échange de réductions.

Tout le monde gagne

Tagether représente en quelque sorte un business gagnant-gagnant. Il fidélise la clientèle des petits commerces tout en représentant un moyen simple et ludique de monétiser ses publications sur les réseaux sociaux.

Quand on sait qu’aujourd’hui certains internautes publient quotidiennement, et sans aucune contrepartie financière des photos sur Instagram notamment, on comprend facilement l’opportunité qu’offre Tagether.

Lorsque l’internaute poste sa photo de lui avec ses achats, les commerçants concernés reçoivent une alerte sur leur smartphone. Ils décident alors s’ils acceptent ou refusent de publier la photo sur leur portfolio digital, consultable par l’ensemble de la communauté Tagether. Une fois validée, la photo est mise en ligne, et le client bénéficie en retour de réductions pour ses prochains achats.

Quant aux commerces de proximité, ils profitent d’une publicité et d’une communication digitale « à moindre effort, moindre coût, et plus efficace », vante Ali Berra. A moindre coût car les publications sont générées directement par les utilisateurs. L’abonnement mensuel pour les professionnels n’est que de 25 euros, « contre 50 euros dépensés en moyenne par les commerçants pour communiquer sur les réseaux sociaux », soulignent les fondateurs.

Les commerçants contrôlent les feedbacks

Une telle approche marketing permet aux commerçants de contrôler tout le processus commercial. Le commerçant n’en tire également que positivité car, contrairement aux plateformes spécialisées dans les avis (Yelp, Trip Advisor,…) qui font souvent la part belle à la minorité des mécontents, Tagether laissent le libre choix aux commerçants d’approuver les commentaires qui valorisent leur business.

Grâce à sa simplicité et à son offre attrayante, Tagether séduit de plus en plus de clients. Ainsi, après un lancement à Lille et dans sa métropole, la société va se déployer rapidement dans toute la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.