Un écran d'une diffusion de vidéo en temps réel par Easy Live

 

Easy Live, la pépite française de la diffusion vidéo live, a levé jeudi 2,1 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Trust Esport ainsi que de Bpifrance. Cette somme servira à accélérer sa croissance pour devenir un leader mondial des technologies de production et de distribution de contenus de sport et jeu en ligne.

Après un premier tour de table de 800.000 euros en 2014, Easy Live a réussi à lever jeudi 2,1 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Trust Esport ainsi que de Bpifrance. La start-up bordelaise entend utiliser ce financement pour accélérer sa croissance et devenir, « à l’échelle mondiale, l’un des champions en matière de technologies de production et de distribution de contenus vidéos » pour le sport et les jeux en ligne.

Des commerciaux pour promouvoir la solution en Amérique du Nord et en Europe

La somme récoltée servira également à étoffer l’équipe qui comprend actuellement dix salariés. La jeune pousse compte effectuer quatre recrutements d’ici à la fin 2019. Si en 2012, elle avait embauché des ingénieurs pour développer sa solution, cette fois elle vise des « Des commerciaux, d’abord, pour promouvoir notre solution en Amérique du Nord et dans la zone Euro », souligne Philippe Laurent, le président-fondateur de la pépite. Ensuite, « D’autres profils devraient aussi être recrutés l’année prochaine », a-t-il ajouté.

Easy Live souhaite poursuivre sa croissance en mettant l’accent sur l’expérience client. « On peut, à terme, imaginer d’automatiser le processus de production afin qu’il soit réalisé sans l’aide d’un opérateur », se projette le dirigeant. Il estime que son entreprise n’exploite pas encore toutes ses capacités. « Nous croyons fort en notre solution. Ne pas mieux l’exposer reviendrait un peu à laisser une Formule 1 au garage », assure Philippe Laurent.

De très gros partenaires

La start-up française propose à ses clients de diffuser un événement en direct et d’apposer leur propre habillage, sans pour autant disposer du matériel d’une chaîne de télévision. Celà est possible grâce à un modèle SaaS (software-as-a-service) qui permet de gérer des flux vidéo directement dans le cloud. Easy Live vend sa solution à de gros clients tels que le PSG, l’AS Monaco, la plate-forme Twitch, YouTube, Dailymotion, Bwin (spécialiste du pari en ligne), Bodet (spécialiste de l’affichage sportif de score et de temps), la Fédération Française de Football, la Ligue Nationale de Volley-ball…

Pour le cas spécifique du Paris Saint Germain, la start-up met à disposition sa technologie pour diffuser des conférences de presse, des entraînements ou autres points d’avant-match. « Leur caméraman peut se rendre n’importe où et utilise notre solution pour agréger les différents flux en temps réel, retransmettre l’événement et habiller l’image », explique Philippe Laurent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.