Un modèle de l'enceinte connectée d'Altice au design sombre

 

Via sa filiale américaine, Altice lance sa propre enceinte connectée aux États-Unis, « Amplify », en collaboration avec le Français Devialet. Ce matériel coûtera 399 dollars aux abonnés de l’opérateur et 499 dollars pour les autres. Il sera aussi possible de la louer au tarif de 10 euros par mois.

Altice USA a présenté le 6 août sa propre enceinte connectée baptisé  « Amplify ». C’est un haut-parleur intelligent haut de gamme, conçu en collaboration avec le Français Devialet. Amplify embarque ainsi un système audio breveté par Devialet.

Les similitudes et divergences avec la Freebox Delta

L’enceinte « Amplify » comporte six micros et deux haut-parleurs. Ses caractéristiques la rapproche de la Freebox Delta. Les deux appareils partagent plusieurs technologies dont l’AVL (Adaptive Volume Level) qui permet de détecter et ajuster automatiquement le volume entre dialogues et scènes d’actions. Il y a aussi la technologie Speaker Active Matching (SAM), qui exploite toutes les capacités des haut-parleurs intégrés pour délivrer, en temps réel, un son haute-fidélité. Le son est réparti dans les deux cas à 360 degrés pour donner l’impression à l’utilisateur d’être enveloppé.

L’Altice Amplify et la Freebox Delta Devialet présentent en revanche de nombreuses différences. Par exemple l’enceinte d’Altice a un design très différent, car noir et plus allongé, et n’est pas une box TV. Toutefois ses utilisateurs pourront s’en servir pour contrôler par commande vocale le boîtier Altice One déjà distribué aux Etats Unis. L’Altice Amplify pourrait en outre compléter l’enceinte standard SFR Box 8, présentée fin juillet et qui va être lancée le 20 août prochain.

Pour ce qui concerne les aspects techniques, il faut savoir que l’enceinte est basée sur le Cloud et embarque l’assistant Amazon Alexa, équipé d’un système à commande vocale et de ses 90 000 skills.

Un lancement en France pas à l’ordre du jour

Altice Amplify sera très prochainement disponible aux États-Unis à partir de 399 euros pour les clients Optimum et Suddenlink. Les autres devront débourser de la somme de 499 euros. Il sera aussi possible de la louer au tarif de 10 euros par mois.

Pour l’instant, son lancement en France n’est pas à l’ordre du jour. Altice attend peut-être que le produit connaisse un succès au pays de l’Oncle Sam avant de le commercialiser dans l’Hexagone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.