Aujourd’hui, le constructeur aéronautique s’apprête à battre un record, celui du plus long vol commercial sans escale aux cotés de Singapour Airlines qui exploite le premier A350-900. Objectif Singapour – New-York sans atterrir. Pour les bien heureux qui auront réussi à avoir une place à bord de ce vol historique, quelques surprises les attendent à bord pour vivre avec confort les 19 heures de vol qui les attendent.

Pour parcourir les 16.700 kilomètres qui séparent les deux villes, il ne faudra pas moins de deux pilotes et deux copilotes. A bord de cet appareil à Ultra Long Rayon d’action (ULR), on trouvera 161 passagers dont 67 en en business, 94 en premium et aucun en classe éco.

Le but des voyageurs sera de ne pas sombrer dans l’ennui. Pour ce faire, les passagers qui auront oublié d’acheter l’intégralité des titres de presse disponible au sol auront près de 1 200 heures de films et de programmes télévisés à disposition, soit sept semaines de visionnages.

La compagnie s’est aussi penchée sur le « bien-être » qui va jouer un rôle crucial durant un vol aussi long. Rhenu Bhuller, experte san té du cabinet de consultants Frost & Sullivan a déclaré que « La recherche montre que l’hydratation et l’alimentation sont des facteurs importants (à prendre en compte) ». Les passagers veilleront à « éviter les aliments qui provoquent des gaz et des sensations de ballonnement ainsi qu’une consommation excessive d’alcool ».

Pout Gail Cross de l’Hôpital universitaire national de Singapour, la principale inquiétude est « est celle de la thrombose veineuse profonde qui est la conséquence à la fois d’une position assise trop longue et de la déshydratation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.