Londres / New York en deux heures : est-ce possible ? C’est en tout cas le projet sur lequel planche le constructeur aéronautique et aérospatiale Boeing. Pour réaliser une telle prouesse, l’avion supersonique en réflexion atteindrait une vitesse de croisière de plus de 6000 km/h.

Une prouesse technologique

Ce projet titanesque a été présenté aujourd’hui par Boeing, à l’occasion d’une conférence à Atlanta aux Etats-Unis. La firme américaine a donc présenté les plans de ce que pourrait être le premier avion supersonique au monde. « Toutes en courbes, un look résolument futuriste, le géant de l’aviation affirme qu’il sera capable de voler à 5 fois la vitesse du son, à savoir plus de 6000 kilomètres par heure », relatent plusieurs médias.

En volant à la folle vitesse de 6000 km/h, l’engin pourrait théoriquement rallier New York à Londres en deux temps trois mouvements : deux heures, à la place des huit heures nécessaires aujourd’hui pour faire le voyage sur les lignes conventionnelles. Boeing explique que cela « permettrait à quelqu’un de faire l’aller-retour dans la journée, pour une réunion par exemple« . Bien qu’à la conférence d’Atlanta le constructeur ait avancé les débouchés « militaires et paramilitaires » offerts par sa nouvelle machin, la firme américaine pense aussi que « l’avion pourrait avoir des applications commerciales”.

20 ou 30 ans de travail

Cependant, le prototype d’un tel engin n’est toujours pas baptisé. S’il s’envole un jour, il sera bien plus rapide que les avions de ligne actuels.
« Mach 2,04 (unité aéronautique). Une bagatelle pour le bolide de Boeing qui devrait atteindre les Mach 5 selon les prévisions, la limite pour être considéré comme hypersonique », précise le journal le Figaro.

Dennis Muilenburg, directeur général de Boeing, a annoncé la nouvelle sur le réseau social Twitter. “Nous venons de révéler un nouveau concept de véhicule hypersonique, un concept qui pourrait un jour redéfinir l’aviation et relier le monde plus rapidement que jamais. Qu’en pensez-vous ? “.

Mais si cela promet d’être une réelle avancée, cet avion ne devrait pas voir le jour avant 20 ou 30 ans. Patience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.