Depuis plusieurs semaines, il est de plus en plus compliqué d’accéder à l’application whatsapp en Chine. Nombreux observateurs y voient une censure de la part de Pékin.

Les gouvernant de la Chine alimentent de nombreux fantasmes quant à leur volonté de contrôler la parole de leurs concitoyens, en particulier sur le net.

Depuis l’ouverture de la Chine au capitalisme et la chute officieuse du communisme, seuls les manquements aux libertés fondamentales rappellent que la république populaire de Chine reste un descendant du communisme.

Ainsi, la parole publique et muselée et le web contrôlé de très très près.

Jusque là, sur les réseaux sociaux, seuls les fameux Facebook et Tweeter étaient victimes de censure sérieuse de la part de Pékin.

Cette semaine, il semblerait que les autorités locales chinoises aient franchi un nouveau cap en la matière, avec une attaque contre Whatsapp.

En effet, les utilisateurs ont de plus en plus de mal à se connecter à cette application qui lague mystérieusement en Chine.

Pour les observateurs, ce bug serait directement lié à la tenue prochaine du congrès du parti communiste chinois. Loin d’une coïncidence, cette concordance des dates indique une volonté d’éviter trop de dialogues à l’approche de l’échéance politique…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.