Une playstation.

 

Après plusieurs mois de ralentissement, Sony Group a annoncé cette semaine qu’il va accélérer la production de sa PlayStation 5 (PS5) malgré la situation pandémique en Chine. Il prévoit également d’intégrer plus de titres sur PC et mobile.

En janvier 2022, Sony avait lancé la production d’un million de PS4 pour faire patienter les joueurs face à l’indisponibilité des PS5. Cette console de dernière génération s’est imposée comme l’un des produits les plus prisés depuis sa mise sur le marché en novembre 2020. Mais, elle se fait rare dans les boutiques à cause de pénurie chronique sur les puces électroniques et d’une demande extrêmement forte de la part des gamers. Cette situation est aggravée par la prolifération des spéculateurs, qui s’accaparent tous les stocks pour les revendre au prix fort à des consommateurs désespérés.

La promesse de niveaux de production jamais atteints auparavant 

En dépit de ses difficultés, Sony a décidé de faire des efforts pour accélérer la production de PS5. C’est ce qu’assure Jim Ryan, le patron de la division PlayStation. Lors d’une réunion avec des investisseurs et des actionnaires, il a promis que le groupe augmentera la production de consoles à « des niveaux jamais atteints auparavant ». Il assure même que cette accélération permettra de combler l’écart par rapport à la PS4. Le dirigeant est toutefois conscient que la situation sanitaire en Chine représente un nouvel obstacle.

Le géant asiatique fait face à une hausse des cas depuis plusieurs semaines. Comme riposte, il a mis en place la politique controversée de « zéro covid ». Celle-ci se caractérise par des quarantaines et des confinements drastiques, ainsi que des tests massifs. De telles mesures gênent l’activité économique, en particulier l’industrie des puces électroniques. Elles perturbent également la chaîne d’approvisionnement. Mais Jim Ryan a foi que « les choses s’amélioreront définitivement ». Son optimisme repose en grande partie sur un rebond de la production, grâce à une hausse de la demande.

14 millions de ventes attendues en 2022

Cependant, cette demande en PlayStation 5, qui nourrit les efforts de production, ne devrait pas être comblée tout de suite. Hiroki Totoki, responsable financier chez Sony, le sait pertinemment. Le responsable pense que « l’offre ne serait pas en mesure de rattraper la demande », même si le groupe produit plus d’appareils l’année prochaine. Il pointe notamment du doigt la pénurie de semi-conducteurs, largement produits en Asie. Sony prévoit tout de même des ventes de PS5 de 14,8 millions pour la nouvelle année, contre 11,5 millions un an plus tôt. Il précise que les premiers appareils seront disponibles dans la prochaine précommande PlayStation, prévue début juillet.

Plus de titres PC et mobiles pour profiter du cloud

Outre la PS5, la firme japonaise souhaite produire également davantage de titres PC et mobiles. Ceux-ci représenteront près de la moitié des nouveaux jeux en 2025, tandis que les titres PS4 et PS5 pèseront plus des deux tiers des sorties cette année. Avec cette orientation, le groupe nippon entend suivre le rythme de l’évolution de l’industrie de jeux vidéo. Celle-ci a pris le virage du cloud et exploite la puissance de calcul accrue des smartphones, qui permet aux joueurs de se passer de matériels encombrants.. Par ailleurs, le jeu vidéo s’invite progressivement dans le métavers, ce monde mixte entre réalité et virtuel. Les consommateurs pourront bientôt faire leurs courses, se divertir et apprendre comme dans la vraie vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.